Nourrisson

Pendant l'accouchement, le corps du nouveau-né subit des contraintes mécaniques lors du passage dans le bassin de la maman. Ces contraintes mécaniques s'exercent surtout sur son crâne, mais aussi selon sa position  de sortie sur le bassin, sa colonne et ses membres.

Les structures anatomiques concernées sont les scissures crâniennes, les trous crâniens formés par la réunion de deux, voire plusieurs os.


Lorsque ces structures subissent des contraintes mécaniques (contractions utérines, bassin de la mère déséquilibré, mauvaise position du coccyx, accouchement trop rapide, trop long,...), cela entraîne des restrictions de mobilité du crâne, ou de toute autre partie du squelette du bébé.

Lorsque ces parties anatomiques sont bloquées dans leur fonctionnement, on parle de dysfonction de mobilité des tissus et cela justifie une prise en charge ostéopathique. Ces dysfonctions entraînent toute sorte de symptômes chez le nourrisson.

La précocité de la prise en charge est le garant du meilleur résultat, le crâne étant encore très malléable les premiers mois, même si les sutures crâniennes peuvent être encore mobilisées les années suivantes.

Les nouveaux nés, les nourrissons sont pris en charge pour des troubles fonctionnels qui dans la plupart de cas peuvent être traités en 2 à 5 séances selon l’importance des symptômes.

Motifs de consultation pour votre nourrisson