Adolescent

Sophie Nyls - Adolescents

L’adolescent, rendu plus vulnérable par l’accélération de sa croissance et par tous les bouleversements hormonaux auxquels son organisme doit s’adapter, présente très souvent des troubles fonctionnels.

Ces troubles fonctionnels peuvent être améliorés en rendant une meilleure mobilité tissulaire, articulaire, viscérale et crânienne ; mobilité qui lui permet alors de mieux s’adapter aux contraintes et changements liés à sa croissance.


Ces troubles fonctionnels peuvent être améliorés en rendant une meilleure mobilité tissulaire, articulaire, viscérale et crânienne ; mobilité qui lui permet alors de mieux s’adapter aux contraintes et changements liés à sa croissance.

Les antécédents, et l’histoire de l’adolescent (naissance difficile, chutes, chocs, traumatismes, interventions chirurgicales, pose d’un appareil dentaire) vont entraîner des chaînes lésionnelles (restriction de mobilité) auxquelles l’adolescent devra s’adapter.

Si l’adolescent ne peut pas bien s’adapter à ses antécédents et aux contraintes liées à sa croissance, il devient alors très fréquent d’observer des troubles En savoir plus .